La vie est facile, ne t'inquiète pas de Agnès Martin-Lugand (Les gens heureux lisent et boivent du café #2)

H ello tout le monde ! J'espère que vous allez bien. Moi je reviens de ma remise de diplôme, et ça m'a fait terriblement bizarre...


Hello tout le monde ! J'espère que vous allez bien. Moi je reviens de ma remise de diplôme, et ça m'a fait terriblement bizarre de retourner dans mon lycée, ça m'a limite déprimée d'ailleurs. Mais, sinon, j'ai eu un vendredi assez productif. J'ai été contente d'aller manger au japonais avec mon grand frère, se remplir le bide de sushis en famille, c'est toujours cool. Je suis ensuite allée chez le coiffeur, et qu'est-ce que ça fait du bien qu'on prenne soin de nous. Et puis mes cheveux avaient bien besoin d'une "petite" coupe. Enfin, bon, aujourd'hui, on va parler lecture. Je suis assez contente de réussir à reprendre la lecture régulièrement ces temps-ci.

Aujourd'hui, je viens vous parler de La vie est facile, ne t'inquiète pas, qui est la suite de Les gens heureux lisent et boivent du café (dont je vous avais parlé ici). J'avais déjà beaucoup aimé le premier tome, et quand j'ai vu qu'il y avait une suite, j'avais hâte de l'obtenir. Agnès Martin-Lugand est une auteure que j'aime vraiment beaucoup. Il y a juste son dernier livre que je n'ai pas encore.



"Rentrée d'Irlande, Diane est bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l'aide de son ami Felix, elle s'est lancée à corps perdue dans la reprise en main de son café littéraire. C'est là, aux "Gens heureux lisent et boivent du café", son havre de paix, qu'elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et surtout, il comprend son refus d'être mère à nouveau. Car elle ne peut se remettre de la perte de sa fille. Bientôt, un événement inattendu va venir bouleverser les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé. Aura-t-elle le courage d'accepter un autre chemin ?"

Comme je vous l'ai dit, j'ai beaucoup aimé le premier tome, c'est donc pour ça que j'ai acheté ce livre. Et surtout parce que j'avais envie de savoir comment se passait la vie de Diane, une fois rentrée à Paris. J'avais pris beaucoup de plaisir à lire le premier opus. Agnès Martin-Lugand a un vrai talent d'écrire, et il en est presque impossible de poser le livre, une fois que vous le commencez. 

Dans ce tome, on découvre un nouveau personnage : Olivier. Il est gentil, attachant, il rend heureux Diane. Quoi de mieux ? Tout semble parfait, et Diane a l'air d'aller bien à nouveau ; malgré son mal constant à côtoyer des enfants, suite à la perte de sa fille. Sauf que rien ne se passe jamais comme prévu. Petit aspect prévisible : le retour d'un personnage qui va peut être tout chambouler. J'ai beaucoup aimé cette suite. C'est une très belle histoire dans l'ensemble, qui traite de sujets assez tristes pourtant. Les personnages sont vraiment attachants, et la façon dont Agnès Martin-Lugand, nous transporte très facilement auprès des personnages. On a l'impression de faire partie de la famille. On est aussi contents, de faire quelques voyages auprès de Diane, qui, vous vous en doutez, retournera en Irlande.

J'ai adoré retrouvé Felix, le fidèle ami extraverti de Diane, tout comme Judith que l'on retrouve en Irlande.
Il y a certains passages, qui m'ont mit les larmes aux yeux, et qui m'ont obligé à ne plus lâcher le livre tant que je ne l'avais pas finit. Ce que j'apprécie aussi d'ailleurs, c'est que c'est un livre qui se lit assez rapidement, on rentre tout de suite dans l'histoire ; pas besoin de se poser dix milles questions sur le sens des phrases. C'est une lecture reposante et agréable

C'est un livre que j'ai vraiment apprécié lire. L'histoire tient la route, et on ne s'ennuie pas une seconde en lisant. Lire du Agnès Martin-Lugand est quelque chose que je vous conseille très fortement. J'ai lu presque tout ses livres, et je n'ai jamais été déçue !
 
Extrait : "Le soir même, je me surpris à surveiller les allées et venues dans la rue. Je fermai sans avoir revu Olivier. Je refusai de m'avouer déçue. Cependant, je profitai de cet état fébrile : je me sentais perchée, je planais, émerveillée de retrouver cette légèreté dans mon quotidien. C'était véritablement la première fois depuis Colin que je renouais avec ces sensations. Première fois qu'un homme me touchait par sa présence et suscitait mon intérêt."

6€30 aux éditions Pocket

♥♥♥♥

            ▼   ►  ► ▼ ► ▼     
Hey ! J'espère que cet article vous aura plu, et que vous appréciez les chroniques lectures par ici. J'aimerais vraiment en faire plus souvent, car lire est l'une de mes passions, mais qui prend beaucoup de temps malheureusement. Et ce n'est pas toujours en accord avec la vie étudiante hein !
Enfin, j'ai plusieurs articles de côté, je ne vais donc pas vous lâcher maintenant. Il y a un look shooté qui vous attend bien au chaud, mais aussi de quoi parler maquillage.
En tout cas, on se retrouve très vite !
Bisous bisous ❊ ❋ 


ARTICLES SIMILAIRES

2 commentaires

  1. Je l'ai lu et adoré !!!!!!!! On s'y attend un peu à la fin :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un super livre, et je suis complètement d'accord que la fin est assez prévisible !

      Supprimer